Bienvenue !

Vous êtes sur le site des habitants du cours d’Herbouville et de ses alentours immédiats, conçu et animé par l’association ÔceCours !

Parcourez l’histoire méconnue de ce large cours au bord du Rhône, et  découvrez comment ses habitants ont décidé de lui redonner une nouvelle dynamique. Commerçants, services, vie quotidienne, convivialité, actualités, vous trouverez tout ce qui peut être utile, que vous soyez riverain ou de passage.

Si vous habitez le cours, en adhérant à l’association, vous accédez à des services spécifiques, tels que le Troc-Service, le forum de discussion... Vous pourrez  ainsi contribuer à l’amélioration de notre cadre de vie et devenir partie prenante de la vie collective du cours.

Bonne visite.

ÔceCours ! newsletter

Tenez-vous au courant par mail de nos dernières actualités !

S'abonner à flux ÔceCours ! newsletter

Dernières actualités

Ca bouge sur le cours d'Herbouville

Après quelques mois d'absence du fait d'un manque de temps, nous n'avons pas tenu à jour ce Blog mais en constatant que vous êtes plus de 300 visiteurs uniques chaque mois, nous nous sommes dit qu'il fallait remettre l'ordinateur en route.

Tout d'abord, nous voulons vous rassurer sur le fait que l'activité de l'association se poursuit, voici en quelques lignes un résumé des actions menées dernièrement :

  • le 7 Octobre dernier, l'association a organisé un pot de rentrée sur le quai auquel près de 80 personnes ont participé, ce fut un beau succès
  • Le 27 Décembre dernier une interview dans le journal Le Progres alertait les autorités sur les problèmes de sécurité du Cours Le Progres 27122010.pdf
  • S'en est suivi une réponse de la Mairie le 08 janvier dernier Le progres 080111.pdf puis une réunion pour faire un point sur les différents problèmes que nous avions soulevé auprès de la Mairie, notamment la sécurité, le nettoyage des berges du Rhône, le ravalement des façades du Cours, la disparition des commerces de proximité.

Les choses semblent bouger au rythme administratif mais elles finissent par arriver ! cela fera l'objet d'un article par sujet.

Information sur le stationnement

Comme vous avez pu le constater, la ville vient de mettre en place le marquage "Payant" sur une partir du Cours d'Herbouville. Notre souhait de voir étendre ce stationnement à l'ensemble du Cours d'Herbouville n'a pour le moment pas encore été exaucé. Nous regrettons de ne pas avoir été entendu sur ce point là en particulier, mais nous ne désespérons pas de voir le nombre de places attribuées (une centaine d'après les échos que nous avons) augmenter.

Les vignettes résident sont à aller chercher d'ici quelques jours à la mairie du 4ème, elle est gratuite, si les habitants souhaitent ensuite prendre un abonnement journalier, hebdomadaires ou au mois, il faudra s'acquitter d'une petite redevance pour se garer sur les emplacements payants.

Vous pouvez avoir ces informations sur le site de la mairie de Lyon : http://www.mesdemarches.lyon.fr/demarches

Par ailleurs, pour s'informer sur les travaux du tunnel, un site internet a été mis à notre disposition ici : http://www.tunnelcroixrousse.fr

Travaux de Proximités

Comme nous vous l'avions annoncé, nous avons remis un état des lieux très exhaustif du Cours d'Herbouville aux autorités politiques. Nous avons reçu un très bon accueil et depuis la remise de ce rapport, beaucoup de choses ont commencé à bouger, faut il y voir un lien de cause à effets ? nous l'espérons et souhaitons que cela se poursuive dans la durée.

Depuis le temps que nous demandions de tailler les haies sur la voie centrale, et bien dès le surlendemain de la remise de notre rapport, ce fut chose faite. La preuve en image :

(Merci à la Courly et à ces sympathiques agents qui ont acceptés de poser sur les photos)

 

Nous avions également indiqué dans notre rapport que pour inciter les syndics des immeubles à se doter d'un contrat anti tag, il fallait dfabord que les édifices publics en soient dépourvus. Le lendemain de la remise de notre rapport, la boite aux lettres que j'avais donné en expemple fut repeinte, la preuve en image (avant et après) :

 

 

Et enfin, nous avons constaté que depuis quelques semaines, les services de nettoyage du grand Lyon sont de plus en plus présent sur notre Cours, le cours est plus propre, le karcher est passé régulièrement parfois 3 fois par semaines !

Par ailleurs, nous avions également insisté sur la sécurité routière et la trop grande vitesse des véhicules circulant sur le Cours. Depuis la remise de notre rapport, nous avons constaté que pas une semaine ne se déroule sans voir un radar mobile soit avant le pont de Lattre, soit sur le Cours lui même, merci aux autorités d'avoir pris la mesure, continuez !!!. la preuve en image là aussi :

Tous ces éléments, nous l'espérons sont la reconnaissance de notre travail fait en association de lobbying auprès des autorités. Nous espérons vivement que les efforts entreprise se poursuivent pour faire de notre Cours un lieu de vie plus agréable et plus sûr.

Les travaux du tunnel ont commencé

Et voila !, les travaux du tunnel ont déjà commencé, et l'accès au tunnel par le cours d'Herbouville est supprimé, bouchons à prévoir dans les semaines qui viennent le temps que les gens prennent un autre parcours pour rejoindre le tunnel depuis le Nord.

Notre conseil : prenez le quai Charles de Gaulle et la rive gauche du Rhône et accédez au tunnel par le Pont de Lattre, vous éviterez ainsi les bouchons du Cours d'Herbouville et le demi tour Quai Lassagne.

Le Grand Lyon a mis à notre disposition un document projet très intéréssant pour le réaménagement de la tête du tunnel côté Rhône et le réaménagement de la place Chazette. Attention, ce document est une base de travail et ne saurait constituer un projet définitif. Vous pouvez le téléchargez ci-dessous.

10 03 03 TCR RL - Concertation Tête Rhône.pdf

Quelques Extraits :

 

Chantier du tunnel de la Croix-Rousse: c'est parti !

Écrit par Gérald Bouchon du site Internet Lyon Premiere
Mardi, 16 Février 2010 16:03

Le chantier du Tunnel de la Croix-Rousse s’installe dès le 22 février 2010: afin d’anticiper au mieux et d’assurer au plus tôt la sécurité des riverains et usagers du tunnel, des restrictions de voirie et de stationnement accompagnent le démarrage des travaux.

Côté Saône, la circulation ne sera pas impactée. De part et d’autre de l’entrée du tunnel, les terrains de la Compagnie Nationale du Rhône seront occupés par les installations de chantier dès le 1er mars 2010 et les places de stationnement de la Place Serin seront neutralisées dès le 22 février 2010 pour permettre l’installation d’équipements annexes, utiles aux travaux.

Côté Rhône, l’emprise du chantier nécessite l’occupation d’une partie de la Place Chazette. Le stationnement est conservé mais deux voies de circulation routière seront coupées dès le 8 mars 2010.

Ainsi, l’entrée du tunnel depuis le cours d’Herbouville, et l’escargot permettant d’accéder au centre-ville depuis le pont De Lattre de Tassigny seront fermés. Pour assurer la parfaite sécurité des piétons et cyclistes qui emprunteront le tunnel modes doux en 2014, ces fermetures seront définitives.

En conséquence, deux déviations seront mises en place:

  • En provenance de Caluire, depuis le cours d’Herbouville : poursuivre jusqu’au débouché du Pont Morand et reprendre le Quai Lassagne en direction du nord pour accéder au tunnel par la bretelle
  • En rive gauche, pour accéder au centre ville, privilégier la traversée par le Pont Morand, sinon, au débouché du Pont De Lattre Tassigny, remonter le cours d’Herbouville puis effectuer un demi-tour au carrefour.

La Direction de la voirie met en place des itinéraires bis consultables sur le site infotrafic.grandlyon.com. Une signalisation spécifique sera installée sur le terrain.

Pour suivre en direct l'évolution des conditions de circulation sur le Grand Lyon, rendez-vous toutes les 30 minutes sur Lyon 1ère, après les journaux d'informations: les équipes du PC Info-trafic interviennent en direct depuis le Grand Lyon pour vous tenir informés des dernières difficultés sur la route de 5h à 20h.

Quinze sapins pour redynamiser le Cours d'Herbouville

Article tiré du Progrès de Lyon du 22 Décembre 2009 consultable sur http://www.leprogres.fr/fr/region/le-rhone/lyon/article/2499640,185/Quin... :

"Quinze sapins pour redynamiser le cours d'Herbouville"

À l'initiative de l'association de quartier « Ô ce Cours », commerçants, membres du conseil de quartier Croix-Rousse Est et Rhône et de l'association « Lyon Côté Croix-Rousse » ont déposé quinze sapins offerts par « Lyon Côté Croix-Rousse », geste symbolique d'une volonté de renouveau du cours d'Herbouville. Il n'accueille actuellement que 10 commerces, « alors qu'il y a largement assez de place pour une trentaine d'échoppes » soutient Jérôme Revy, vice-président de l'association.

Le Pont Vaisse ou le pont Saint Clair

Le Pont "de Lattre de Tassigny" qui conduit les voitures de la rue Duquesne au tunnel de la Croix-Rousse a remplacé en 1956 l'ancien pont Vaisse, initialement appelé Pont Saint-Clair, détruit en 1953.

Ce dernier, construit en 1856 fut appelé Pont Saint-Clair, puis renommé pont Vaisse en hommage à Claude Marius Vaisse (un Lyonnais qui fut Préfet, Député, Ministre et Sénateur) en 1931.

Ce même pont remplaça le pont Louis-Philippe qui fut emporté lors d'une crue en 1854.

On trouve dans le Courrier de Lyon un article qui fait état de cette démolition : Le 28 juin 1854, Le Courrier de Lyon fait état de pluies diluviennes qui touchent Lyon. Le fleuve est en crue.

"Vers les dix heures [du matin], un bateau chargé de pierres qui s'était engravé (...), et abandonné, dit-on, par ses conducteurs au milieu du lit, ayant été dégagé par les eaux grossies (...) s'en est allé à la dérive. A la hauteur du faubourg de Bresse, il s'est heurté contre le moulin Meyrel (...), fixé à la rive droite, a brisé ses amarres et l'a rejeté sur une autre usine de ce genre (...) qui a résisté et heureusement arrêté le précédent. Le bateau a chaviré, mais sa coque, réunie aux débris par le choc aux deux moulins, ont continué à suivre le courant et sont venus en heurter un autre moulin situé en face du pavillon chinois, au-dessus de la place de la Boucle. Les liens de celui-ci ayant été rompus, il s'est détaché de la rive et a été entraîné. Après avoir donné une violente secousse à une autre usine placée un peu plus bas et qui a été acculée contre le bord, il est venu se jeter contre la travée centrale du pont dont il s'agit.
La partie pentive de son toit s'est engagée sous le tablier, l'a soulevé, et bientôt, après quelques oscillations de courte durée, celui-ci a cédé, entraînant avec lui les chaînes de suspension par l'effort desquelles les huit colonnes en pierre de taille qui les supportaient ont été renversées.
En quelques minutes, ce beau monument d'architecture hydraulique (...) était complètement rasé (...)".

Le Pont Vaisse n'était pas situé exactement à l'emplacement du pont de Lattre mais plus au nord, face à la montée Bonnafous, presque face à la maison d'Edouard Herriot (le 1 Cours d'Herbouville).

Ci-dessous : photo très intéréssante pris du pont Vaisse débouchant sur le Cours d'Herbouville, avec l'aimable autorisation de http://www.lyon-photos.com. On remarque tout de suite les arbres sur la gauche qui n'existent plus et l'accès agréable au Quai.

On trouve dans le Progrè illustré vers 1891 une intéréssante gravure illustrant un marché aux Pommes sous le pont saint Clair qui montre bien que ce Quai fut autrefois accessible.


Il fut endommagé en 1944 par des bombardements, mais ne fut détruit qu'en 1953 pour laisser place à l'actuel pont de Lattre de Tassigny.

Consultation sur le stationnement résident payant

Dans le cadre du conseil de quartier, nous organisons une consultation à tous les habitants du cours d'Herbouville. Nous vous demandons de vous prononcer sur le projet de stationnement résident payant. Les avis sont très partagés sur ce type de fonctionnement pour notre quartier.

Qu'est ce que le stationnement résident payant ?

C'est un mode de stationnement payant mais avec un tarif préférentiel aux résidents. Le stationnement payant est valable de 9h à 12h et de 14h à 18h (sauf extension). Pour les résidents, un tarif spécial est proposé à la journée, à la semaine ou au mois (env 16 Euros par mois pour 1 vignette, a priori il pourrait y avoir 2 vignettes par foyer).

Les résultats de la concertation seront publiés et transmis aux pouvoirs publics.

Répondez à la consultation en ligne en cliquant sur ce lien :

REPONDRE A LA CONSULTATION EN LIGNE

Opération Sapins de Noël sur le Cours d'Herbouville

Vendredi 11 Décembre 18h00

C'est un camion qui vient nous apporter une cargaison de sapins de noël !

L'association des commerçants du plateau de la croix Rousse représenté par Jean Pierre Quénard, associée aux commerçants du Cours d'Herbouville et au conseil de Quartier Est et à l'initiative de l'association O Ce Cours ont offert à notre quai un peu de gaieté.

Pour l'occasion quelques habitants, commerçants et élus s'étaient donnés rendez vous pour accueillir ces sapins et boire un verre à la santé du Quai d'Herbouville et de ses habitants. Ce fut l'occasion de mettre un petit coup de projecteur sur le quotidien de notre quartier et ses problèmes de commerce.

Les élus David Klimelfeld, Emmanuel Hamelin et le député Pierre Alain Muet sont venus fêter avec nous cet événement.

 

 Samedi 12 Décembre 9h00

A l'aide de quelques bonnes volontés, les sapins sont répartis tout au long du quai, laissés nu pour que chacun puisse y apporter sa décoration.

Mot de remerciement de Danielle Cordiez, présidente de l'association O Ce Cours :

Je viens au nom de tous les habitants du cours d'Herbouville vous remercier à nouveau pour la distribution de sapins dans notre quartier vendredi soir.
Merci à toi, Jean-Pierre (Quénard NDLR) qui a compris très rapidement la nature de ma demande. Ce geste représente pour tous un rattachement à la vie du plateau, fut-il symbolique.
Merci à tous les membres du conseil du quartier Est et Rhône d'avoir accepté de jouer le jeu et de nous permettre de décorer notre quartier.

Merci à l'Association Lyon Croix-Rousse et plus particulièrement à Mr. Descours, à Muriel Nemoz, à Anne Piaguet d'avoir participé à la mise en oeuvre mais aussi en partie au financement de cette animation.
Et puis, nous avons eu le plaisir de recevoir des personnalités qui ont montré leur intérêt à notre démarche.

Enfin, je remercie toutes les personnes qui se sont déplacées et avec qui nous avons partagé un bon moment.

Ce samedi nous avons disposé les sapins tout au long du cours en faisant le maximum pour dissuader d'éventuels "emprunts".
Cela nous a permi de communiquer avec un grand nombre de riverains qui ont accueilli cette initiative avec grand plaisir.

Notre quartier vient de prendre un petit air de fête inhabituel grâce à toute ces bonnes volontés.

Encore merci à tous !!!

Stop aux voitures épaves !!!

Depuis plusieurs mois des voitures non roulantes sont stationnées sur le Cours d'Herbouville profitant de la gratuité sans pour autant se soucier de la règlementation (qui interdit les stationnements plus de 24h sur la même place) et surtout sans se soucier de l'impacte sur l'environnement et le stationnement.C'est pourquoi nous avons décidé de saisir les autorités de Police pour verbaliser et faire retirer ces véhicules afin de libérer de la place déjà si rare.N'hésitez pas à nous informer de telles situations afin que nous puissions faire intervenir les autorités.pour cela : contact@ocecours.org ou par téléphone au 06 99 15 43 91

Cours d'Herbouville, nous avons des artisans

Article tiré du Progres :Éric Depeyre, artisan coutelier depuis 2003, s'est spécialisé dans les « fermants » en acier et matières noblesLes cordonniers ne sont pas toujours les plus mal chaussés ! Éric Depeyre, artisan coutelier, détient toujours sur lui deux couteaux, qu'il n'hésite pas à sortir, au restaurant ou chez des amis, pour couper sa viande. Inutile de préciser que quand il exhibe un de ses couverts à manche de sureau ou de corne de buffle du Vietnam, il fait sensation. « Cela permet d'engager un sujet de conversation » observe-t-il.Ce « gone » du 6e arrondissement de Lyon a enchaîné les petits boulots pendant des années : peintre, vendeur de vêtements, pompiste, agent de la SNCF, réparateur de matériel médical. Lors de ses moments de liberté, cet amateur de ball-trap s'amusait à monter et à remonter des Laguiole. Puis, à la faveur d'une période de chômage, il a fait un bilan de compétence en 2002 et s'est lancé dans une formation accélérée d'artisan coutelier, chez un maître : Henri Viallon, Meilleur Ouvrier de France, installé à Thiers. « Je voulais travailler pour moi » reconnaît ce quadragénaire. Il apprécie de « partir d'une feuille de dessin, de trouver des harmonies, de voir évoluer le matériel (acier, bois) pour arriver à un résultat », un bel objet. Il lui faut au moins deux jours pour fabriquer un couteau. Il s'est spécialisé dans les modèles « fermants » (comprendre pliants), ornés de matières nobles : bois de fer d'Arizona, os de chameau, autruche, girafe, corne, défense de mammouth, corail… « J'essaie de faire des couteaux élégants et fonctionnels, sensuels dans la main » dit-il, tout en déplorant que ses acheteurs, des collectionneurs, enferment leur trésor sous vitrine. « Quand je vends un couteau, l'affûtage est gratuit, mais je ne le revois jamais, car il ne sert pas ». Dommage, car « le couteau est le compagnon idéal de l'homme » dans sa vie quotidienne.Après avoir débuté rue de la Ruche (Lyon 3e), Éric est installé depuis trois ans cours d'Herbouville. Et il compte parmi ses voisins des designers de couteaux avec lame en céramique mais eux, ils fabriquent en Chine!«Au fil du cours». 6, crs d'Herbouville Lyon 4e. Tél : 06 83 59 96 60 www.ericdepeyre.com

Le cours d'Herbouville c'est encore la Croix Rousse

Article paru dans le magazine "le Progrès".

En réponse à l'article du Progrès Danielle CORDIEZ tient à apporter ces informations complémentaires :

  • L'invitation de Monsieur BOLLIET à créer une association voire un comité d'intérêt local met en évidence que le pouvoir municipal n'est pas au courant des créations d'associations sur son territoire. cf Journal Officiel 18 juillet 2009)
  • La très récente association "ô ce cours !" dont j'assume la présidence, a rapidement informé la mairie de son existence.
  • Très rapidement les premiers travaux de l'association se sont portés entre autre sur le stationnement anarchique pour lequel les autorités de Police ont été saisie par l'association. Des mesures d'enlèvement de quelques "véhicules épaves" sont déjà mises en oeuvre.
  • L'idée d'un détachement du cours d'Herbouville du quartier Est et Rhône n'est pas recevable, car le 4ème arrondissement mérite son unité jusqu'aux berges du Rhône, et de ses habitants en attente d'écoute.

Pages