L'architecture du Cours d'Herbouville

Réagissez à cette actualité en bas de page !

Vu sur http://ruesdelyon.wysiup.net.

C'est un très large cours avec un terre plein central d'une double rangée d'arbres planté de quelques massifs.

  • Les façades sont parfaitement alignées, imposantes, car seulement interrompues par la montée Rater. Elles font trois à cinq étages, d'autres bâtiments sont construits au second plan dans les cours. Les façades sont simples avec de larges fenêtres, les seuls décors sont sur les portes.
  • L'exception vient du 13 au 16, une barre de dix étages reconstruite après l'effondrement de la colline, elle est grise, à la raideur rythmée par des colonnes en avancées. On retrouve aussi ces colonnes sur la façade voisine, elle aussi plus récente, 1905, la plus soignée du quai, signée Martinon au n°17, avec un portrait de femme et un d'enfant qui la regarde.

Parmi les éléments remarquables :

  • Une grande porte en bois au n°1 avec le portrait de Edouard Herriot et des têtes de colonnes ouvragées. Les portes du 24 et 34 sont élégantes aussi.
  • Un solide heurtoir au 18, celui du 21 est plus spectaculaire sur une large porte, celui du 30 est plus simple sur une porte bleue.
  • Le 25 ouvre par cinq portes-fenêtres arquées.
  • Le 37 ouvre par un grand portail surmonté d'une petite pièce à encadrement de bois.

Ajouter un commentaire